La couleur des jours

by Audrey Emery

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $6 CAD  or more

     

1.
2.
3.
4.
5.
03:15

credits

released January 28, 2014

Réalisation : Audrey Emery, Pascal Racine-Venne, Mathieu Désy, Myëlle et David Laurendeau

Avec le soutien de Musicaction.
Nous reconnaissons l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise du ministère du Patrimoine canadien (Fonds de la musique du Canada).

tags

license

all rights reserved

about

Audrey Emery Montreal, Québec

Audrey Emery exprime ses questionnements et sa vision des maux et du beau. Libre dans le thème et les harmonies, elle installe sa voix de chalumeau et fait vibrer les cordes sensibles. Ses diverses collaborations et formations l’amènent à vous offrir son EP « La couleur des jours ». Sous la chaleur soul de sa voix et de son groove, Audrey Emery vous attisera le cœur. ... more

contact / help

Contact Audrey Emery

Streaming and
Download help

Track Name: La couleur des jours
T'es là
comme un pont suspendu
entre moi et la mer

t'arrives
avec les outardes
saoûlées d'imaginaire

keep breathing

et je tremble
sans regarder en bas
l'horizon à l'équerre

tu veux
le scinder en deux
pour les jours sans lumière

keep breathing

Je marche
vers tes bras
plus grands
que mes rêves d’enfance

ton corps
un voilier
le nord'est en pleine face

sur la pointe
du vertige
tu m'accueilles

j'arrive juste à temps
pour nos rêves de grandeur
la couleur des jours
Track Name: La maison chez mon père
Je suis presque morte
le jour où en quelque sorte
ils ont refusé d’ouvrir la porte
et de me laisser courir

il y a tant de façon
de noircir une toile
mais non jamais
ils n’éteindront les étoiles

j’avais presque oublié
l’odeur des peupliers
les fruits dans les paniers
la maison chez mon père

au-delà des colères
il n’est jamais trop tard
pour s’apprivoiser

je le sens dans ma fibre
quand je danse, je suis libre
mon cœur en équilibre
sur le fil de l’instant
Track Name: Puis, tu danses
Un pont en arrière-scène
encens lourd et amer
la mer d'huile, grise
hypnotise

seule sur mon radeau
mon regard s'attache à toi
fruits et fleurs en offrandes
tu pries et puis, tu danses

chaque jour, tu te fais nouvelle
tu ravales tes craintes
et encaisses les querelles

la nuit d'angoisse s'efface
et comme seule trace
tes rides qui se creusent
intempéries du visage

enfin, tu te fais pilier
tu restes et tu espères
et comme un phare, sans fléchir
seule, tu pries
et puis, tu danses

tant de requêtes ignorées
tu recouds tes prières les main tendues
vers un ciel sourd, négligeant

un vent voleur d’espoir
qui jalouse sans fin tes pleurs
des oiseaux crachent sur ton horizon

enfin, tu te fais pilier
tu restes et tu espères
et comme un phare, sans fléchir
seule, tu pries
et puis, tu danses
Track Name: Tu m'insatisfaites
C’est le printemps à Montréal
et ta distance me blesse
c’est pas le moment idéal
pour une carence de caresses

c’est le printemps à Montréal
et ton absence m’enferme
dans un phénomène animal
de phéromones en bohème

tu m’insatisfaites
mon corps te regrette
mais mon cœur t’appelle encore
mon cœur t’appelle

mon lit est une salle d’attente
où j’m’allonge à chaque nuit
les rêves s’impatientent
quand le cœur fait pu d’bruits

ma fièvre est exigeante
j’partagerai pas nos heures
avec ta fuite adolescente
et ta peur des hauteurs

tu m’insatisfaites
mon corps te regrette
mais mon cœur t’appelle encore
mon cœur t’appelle

dernier ultimatum
prends soin de moi
fais de toi mon homme
ou bien passe tout droit

fais de toi mon homme
ou bien passe tout droit
Track Name: Appelle-moi
Appelle-moi

J'avais si peur que tu me berces
entre deux femmes, que tu me blesses
j'avais si peur que tu déverses
sur moi tes années de faiblesse

appelle-moi

j'avais si peur de m'écrouler
entre tes bras et d'y rester
j'avais si peur de n'exister
que pour tes yeux, j'ai résisté

appelle-moi

j’avais si peur que tu me laisses
c'était juste un moment de détresse
j'aurais voulu pour toi m'ancrer
goûter l'instant d'éternité

appelle-moi